Comment soulager les ballonnements de façon naturelle et durable?

Ventre plat après avoir soulager les ballonnements

Comment soulager les ballonnements de façon naturelle et durable?

Soulager les ballonnements ou flatulences n’est pas toujours une question évidente à aborder ou à résoudre. Les ballonnements ne sont pas une maladie, mais un symptôme qui peut vraiment gêner ou embarrasser le quotidien. Aussi appelés « pets » en langage familier ou « flatulences » ou « aérophagie » en langage technique ou médical, les ballonnements correspondent à une accumulation de gaz au niveau de l’intestin grêle.

Parfois accompagnés de douleurs, de tensions, de gargouillis et/ou de spasmes au ventre, de sensations de gonflement de l’abdomen ou de besoin d’expulser les gaz ou d’éructer, les ballonnements sont un des motifs qui amènent les gens à consulter un naturopathe, parfois même après avoir consulté un médecin généraliste ou gastroentérologue.

Chez le médecin certaines maladies comme une gastrite ou un syndrome de l’intestin irritable peuvent parfois être décelées. D’autres fois aucune « maladie » n’est détectée et pourtant le symptôme est bien présent…

soulager les ballonnements et les crampes et douleurs de ventre

 

Que faire si tous les examens sont normaux mais que vous n’avez toujours pas soulagé vos ballonnements? 

Les causes des ballonnements sont nombreuses et peuvent tout d’abord avoir un lien avec l’hygiène de vie. Le travail du naturopathe est justement de trouver la cause de ces troubles pour agir sur elle directement et avoir des résultats durables au lieu de simplement pallier les symptômes.

Le but de cet article est de vous donner quelques clefs pour que vous puissiez vous auto-observer et utiliser quelques astuces afin de soulager les ballonnements. Evidemment, ces astuces ne se substituent pas à une consultation chez le médecin ou chez le naturopathe.

 

Concernant votre hygiène de vie sachez que :

  • Manger ou boire trop rapidement et sans mâcher les aliments peut provoquer de l’aérophagie (= « avaler trop d’air »).
  • Une alimentation inadaptée à l’organisme peut irriter le système digestif occasionnant des ballonnements. Un excès de protéines (animales ou végétales), par exemple, peut conduire à une flore de putréfaction au niveau du côlon gauche. D’un autre côté, un excès de glucides peut conduire à une flore de fermentation au niveau du côlon droit. Ces deux conditions provoqueront des gaz qui se manifesteront de façons différentes. Manger « trop », « pas assez » ou consommer des aliments de mauvaise qualité ou des plats préparés peut aussi être à l’origine de ce type de symptômes.
  • En cas d’allergie ou d’intolérance à certaines substances, comme les produits laitiers ou le gluten, la consommation de ces produits peut aussi être à l’origine des ballonnements.
  • L’abus de substances toxiques comme le tabac, l’alcool, le café ou le thé augmentent l’acidité au niveau du tube digestif (et à long terme de tout l’organisme), ce qui est aussi une potentielle origine de ballonnements.
  • L’anxiété et le stress répété entraînent aussi une contraction intestinale et de l’aérophagie.
  • La pratique d’exercice physique inadapté (comme du sport d’endurance ou une activité physique trop faible) peut aussi causer des problèmes digestifs car l’effort sportif excessif assèche la muqueuse gastrique et le manque de mouvement rend les contractions du côlon trop faibles. Les deux situations peuvent générer des ballonnements.

Comme vous pouvez facilement conclure maintenant, l’origine des ballonnements peut être complètement différente selon votre hygiène de vie. Il n’existe donc pas de remèdes miracles pour soulager les ballonnements !

Le conseil le plus précieux que je peux vous donner est d’apprendre à écouter votre corps et votre esprit et d’y adapter votre hygiène de vie. Mais comment le faire concrètement?

Ecrivez un journal alimentaire chaque jour!

Dans votre journal alimentaire incluez des informations sur votre alimentation, votre exercice physique, l’état de votre système nerveux et l’apparition et l’intensité des ballonnements et/ou autres symptômes.

  • Alimentation

    • Que mangez-vous à chaque repas ? dans quelles quantités ? avec quelles associations alimentaires ? de quelle qualité sont vos aliments ? à quelle heure mangez-vous ? combien de temps prenez-vous pour prendre votre repas ? combien de temps attendez-vous avant de manger le repas suivant ?
  • Activité physique

    • Quels exercices faites-vous pendant la journée ? Pendant combien de temps ? Avant ou après manger ?
  • Système nerveux

    • À quels moments ressentez-vous des poussés d’angoisse ou de stress ? Pratiquez-vous des techniques respiratoires, de méditation ou autres pour gérer votre stress? Pendant combien de temps ? À quelle heure de la journée ?
  • Symptômes digestifs

    • À quelle heure surviennent-ils ? Avec quelle intensité ? Avant ou après les repas, l’exercice physique ou le moment de stress ou d’angoisse ?

Au fur et à mesure que vous remplirez votre journal il vous sera de plus en plus facile de faire la liaison entre les aliments que vous mangez, votre activité physique, le stress et le fait de soulager les ballonnements.

Par la suite vous pourrez diminuer, voire supprimer les aliments qui vous provoquent le plus de ballonnements au lieu de suivre aveuglément les informations que vous pouvez trouver sur internet, sans savoir si elles s’adaptent à votre cas.

 

Si vous apprenez à écouter votre corps et votre esprit et ensuite à y répondre de façon personnalisée à leur demande vous pourrez peu à peu soulager les ballonnements de façon durable et sans frustration.

soulager les ballonnements avec la naturopathie

Certaines règles d’hygiène de vie générales peuvent cependant être suivies par toute personne qui présente des symptômes digestifs comme les ballonnements, qu’elle qu’en soit la cause. Cliquez ICI pour en savoir plus. 

Puis, pour avoir quelques remèdes ou astuces pour soulager vos symptômes plus rapidement cliquez ICI.

Il me reste à vous souhaiter une bonne écriture de votre journal de santé ! N’hésitez pas à poster vos questions ou réussites en commentaire de cet article pour en faire profiter un plus grand nombre.

Merci de votre lecture,

Rita Oosterbeek.