Comment dépolluer l’air de chez moi?

Fougère sauvage aux couleurs verte et jaune. Cette plante est considérée comme une plante anti-pollution, très bénéfique pour avoir chez soi.

L’air de la maison peut être 2 à 100 fois plus pollué que l’air extérieur à cause des produits toxiques émis par des revêtements ou des produits d’usage courant qui se diffusent dans l’air intérieur.

La manière plus facile d’éviter les conséquences de cette pollution est d’évacuer les polluants en aérant fréquemment les locaux. Mais, les plantes dites dépolluantes peuvent aussi assainir l’air de la maison.

Le principe de cette dépollution, qu’on nomme aussi “bioépuration”, consiste en l’échange gazeux entre les plantes et leur environnement. Les substances polluantes de l’air sont absorbées par les feuilles des plantes qui en retour émettent de la vapeur d’eau. Ce mécanisme appelé «transpiration» améliore ainsi le taux d’humidité intérieur ainsi que le taux d’oxygène.

Les plantes dépolluantes peuvent être installées dans toutes les pièces y compris les chambres car elles produisent bien plus d’oxygène le jour qu’elles ne rejettent de gaz carbonique la nuit.

Pour faciliter le choix de vous plantes, voici un petit descriptif de la fonction de chaque plante dépolluante:

Le chlorophytum est une plante antipollution qui élimine le monoxyde de carbone et le formaldéhyde.

  1. Le chlorophytum : élimine le monoxyde de carbone, le formaldéhyde et le toluène.

Cette plante est facile à cultiver en intérieur. Elle aime une lumière forte pour conserver sa coloration de ses feuilles mais elle profite sans problème sous un éclairage moyen. Le chlorophytum a besoin d’une température entre 10 et 18°C. L’arrosage doit être modéré (une fois par semaine environ), et il résiste à de courtes périodes de sècheresse (ses racines sont remplies d’eau) mais aussi à un arrosage trop important.


Le ficus est une plante antipollution qui absorbe le formaldéhyde. Les feuilles sont vertes et ogivales.

  1. Le ficus: absorbe le formaldéhyde

Le ficus a besoin de lumière, mais pas de soleil direct. Il a besoin d’une température et humidité stables, d’être loin des courants d’air et de pas être déplacé. Les arrosages doivent être modérés, vu que le ficus peut succomber à l’excès d’arrosage.


Le lierre est une plante antipollution qui élimine le benzène. Les feuilles sont vertes et ont une jolie forme de lotus.

  1. Le lierre: absorbe le benzène et assaini les atmosphères saturés de plastique.

Le lierre est une plante facile pour les pièces peu chauffées et est disponible dans une grande variété de formes et de coloris. Il doit être placé dans les endroits frais, à l’ombre et être arrosé régulièrement.

La sansevière est une plante antipollution qui élimine la fumée du tabac. Très pratique pour les fumeurs cette plante est aussi très jolie avec une coiffure originale verte et jaune.

  1. La sansevière: supprime la fumée de tabac et ses émanations toxiques et le benzène.

La sansevière est résistante à la chaleur, aux arrosages irrégulières et aux mauvais soins. Cependant elle vie mieux prêt d’une fenêtre orienté au su

d et protégé du soleil direct. Arrosez-la une fois par semaine en été et toutes les deux semaines en hiver.


Le philodendron est la plante parfaite pour les maisons en bois, vu qu’il élimine le fongicide typique de ces maisons.

  1. Le philodendron: dévore le pentachlorophénol, un fongicide qui se trouve dans les produits de traitement du bois, et détruit le formaldéhyde.

Pour le maintenir en forme, il ne doit jamais être arrosé avec de l’eau calcaire et l’eau ne doit jamais lui manquer. Il n’a pas besoin de beaucoup de terre, mais a besoin d’une humidité importante.


Le gerbera est une plante antipollution qui élimine les COV. Il s’agit d’une belle plante verte qu’on peut avoir chez soi.

  1. Le gerbera: absorbe presque tous les composés organiques volatils existants (butane, propane, éthanol, etc), huiles essentielles, les parfums d’ambiance et l’encens.

Le gerbera nécessite de beaucoup de lumière, donc pensez à l’exposer bien prêt d’une fenêtre ou à l’air libre si possible.


La fougère de boston détruit le formaldéhyde. Il s’agit donc d’une belle plante antipollution pratique pour avoir chez soi.

  1. *La fougère de boston: détruit le formaldéhyde.

Les fougères aiment une lumière vive, un bon arrosage régulier et des températures entre 10°C et 20°C.


Le spathiphyllum est la plante indiquée pour les peintres. Cette plante élimine les relents de peinture fraîche, l’ammoniac et l’acétone.

  1. Le spathiphyllum: protège de relents de peinture fraîche, ammoniac et acétone.

Le spathiphyllum a besoin d’une lumière moyenne, mais pas du soleil direct. Cette plante se cultive à mi- ombre au printemps et en été.


Le chrysanthème est la plante parfaite pour les esthéticiennes. Elle protège contre les polluants des solvants et des vernis.

  1. Le chrysanthème : protège du trichloréthylène, substance utilisé dans les peintures et vernis.

Cette plante a besoin de lumière et d’arrosages peu abondants mais fréquents.

Les fleurs durent 3 à 4 semaines.


L’azalée est une plante antipollution qui mange l’ammoniac contenu dans les produits de vaisselle et dégraissants en générale.

  1. L’azalée : dépolluante et assainissant, élimine l’ammoniac (contenu dans les produits dégraissants).

L’azalée a besoin d’humidité et fraicheur. Il faut donc l’arroser fréquemment.

Suite à sa floraison replantez la dans un pot plus grand, dans un mélange tourbe / terre de bruyère.


Le cactus diminue les effets secondaires des ondes de la télévision, ordinateur ; microondes, entre autres.

  1. Le cactus cierge (‘cereus peruvianus’): réduit les effets nocifs d’un écran de télévision ou d’ordinateur, en supprimant les ondes électromagnétiques néfastes.

Les cactus et autres plantes grasses sont les meilleures plantes de bureau. Ils nécessitent seulement d’un arrosage par mois environ.

 

Vous pouvez maintenait purifier l’air de chez vous à l’aide de ces belles plantes!