Comment fabriquer un dentifrice maison utilisable au quotidien ?

Photo de profil d'un enfant. On voit que la bouche qui sourit largement avec des dents très blanches!

Faire son dentifrice maison, quel bonheur!

Quand j’ai commencé à fabriquer mes propres produits cosmétiques, produits ménagers et produits d’hygiène, le dentifrice a été un de mes premiers challenges.

L’intérêt de fabriquer son dentifrice maison est d’obtenir un produit naturel, qui ne génère pas de déchets polluants, qui est sans danger pour les gencives et l’émail des dents et qui est réalisable à un très faible coût !

Un dentifrice commun, acheté en grande surface présente souvent des conservateurs, agents moussants, colorants, arômes synthétiques et du fluor (toxique pour l’homme au-dessus de 0,05 mg/ jour/kg), ce qui n’est positif ni pour nous ni pour notre planète.


Par contre des recettes de dentifrice  maison il y en a beaucoup, mais souvent celui-ci se conserve à peine une semaine (vu l’absence de conservateurs) et parfois il est trop abrasif pour notre émail dentaire…

            Je me suis donc donné un peu de mal jusqu’à trouver ce qui est devenu après ‘ma recette de dentifrice maison idéale’. Pour vous faciliter toute la recherche, je partage avec vous aujourd’hui ma recette suivie de brèves explications pour le choix des matières premières utilisées :


Bouche souriante avec des belles dents blanches. Les lèvres sont un peu sèches par contre. Dans un pot propre (pas besoin de stériliser), mélanger:

  • 30 g de carbonate de calcium
  • 5 g de poudre de menthe poivrée (ou autre, voir la suite)
  • 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (ou autre, voir la suite)
  • 1 g de poudre de savon de Marseille
  • 1 à 3 g de sel marin fin (si besoin de renforcer les gencives)
  • 1goutte d’huile essentielle de camomille noble (si besoin, en cas d’inflammation des gencives).

Fermez le pot et secouez afin de bien mélanger les ingrédients !

Et voilà, vous avez obtenu un dentifrice maison qui est rapide et facile à faire, qui vous protège bien les dents et la flore buccale, et qui se conserve jusqu’à l’épuisement du pot.

La dernière fois que j’ai fabriqué mon dentifrice il a duré un an.


Comment l’utiliser ?

Il s’agit d’un dentifrice en poudre donc pour l’utiliser vous trempez simplement votre brosse à dents dans l’eau et puis vous mettez un peu de poudre sur votre brosse à dents mouillée.

Pourquoi utiliser ces matières premières et pas d’autres ?

Premièrement pour cette recette on n’utilise que des poudres, ce qui permet au dentifrice d’être conservé pendant longtemps sans ajouter de conservateurs.

En ce qui concerne les ingrédients, les dentifrices maison sont constitués de trois éléments fondamentaux : un abrasif, un antibactérien et un détergent.

L’abrasif:

Photo en noir et blanc où on voit deux brosses à dents sèches sur une table blanche.

L’abrasif est nécessaire pour décoller la plaque dentaire bactérienne, une substance blanchâtre (constitué de protéines salivaires, aliments, bactéries et toxines) qui se dépose à la surface de la dent. Cependant si vous choisissez un abrasif trop puissant il va détruire votre émail dentaire qui, une fois usé, ne peut plus se renouveler. Ainsi les dents deviennent certainement plus blanches au début, mais aussi de plus en plus poreux et donc plus sensibles aux colorations des aliments tels que le café et le chocolat…

Pour éviter ce cercle vicieux il faut donc utiliser un abrasif doux. C’est pour ça que je choisis d’utiliser le carbonate de calcium (aussi connu sous les noms de blanc d’Espagne ou de Meudon), qui est un abrasif doux et qui peut donc être utilisé au quotidien, trois fois par jour. D’autres abrasifs comme l’argile blanche ou verte (en poudre surfine), ou le bicarbonate de soude sont beaucoup plus puissants et ne doivent pas être utilisés plus de deux fois par semaine.

L’antibactérien

L’antibactérien est l’ingrédient qui va lutter contre le développement de la plaque dentaire bactérienne. Selon votre goût vous pouvez choisir de la poudre de menthe poivrée, gingembre ou cannelle, vu que ces plantes ont toutes un pouvoir antibactérien ! Vous pouvez demander la poudre directement dans une pharmacie avec labo de préparation (normalement ou en trouve une ou deux dans les grandes villes), ou acheter les plantes sèches et les réduire ensuite en poudre.

Pour intensifier les propriétés antibactériennes de votre dentifrice il est conseillé aussi Dessin d’une dent avec c’est yeux et sa bouche qui tien une brosse à dents dans sa main.d’ajouter des huiles essentielles d’arbre à thé, d’ahibero (citronnelle de Madagascar) ou de cannelle qui sont de bons antiseptiques à large spectre.  D’autres huiles essentielles (avec une capacité antiseptique un peu inférieure) peuvent aussi être utilisées comme la menthe poivrée, le clou de girofle, entre autres…

L’huile essentielle de citron est souvent mentionnée dans les recettes de dentifrice maison, mais je ne l’inclus pas dans cette recette à utiliser au quotidien vu que cette huile est photosensible, pouvant donc changer ses propriétés à l’exposition au soleil…

Le détergent

Le détergent du dentifrice c’est ce qui permet d’éliminer les substances grasses collées aux dents. Il permet au dentifrice de mousser un peu aussi. Le savon de Marseille en poudre, (en quantités infimes pour éviter un goût désagréable), est le détergent le plus utilisé dans les dentifrices maison.

L’utilisation du sel marin fin et d’huile essentielle de camomille noble est facultative, en cas de gencives fragilisées ou enflammées respectivement.

Et voilà, un résumé de mes recherches, qui a abouti à un excellent dentifrice !!

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les exposer en commentaire. Et à vous de jouer maintenant!

N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à me contacter si besoin.