Suivez-nous

Ayurveda

Ayurveda, c’est quoi?

Bâtons de cannèle et coupelle avec du thé chinois sur une table en bois. Ces objets sont disposés comme s’il s’agissait des ustensiles médicaux.

D’Ayur (vie) et Veda (science ou connaissance), l’ayurvéda est la médecine traditionnelle de l’Inde, considérée la plus ancienne médecine holistique du monde (datée de 3000 ans av JC).

Plus qu’une médecine, l’ayurvéda est aussi une philosophie et un art de vivre. Il s’agit de la connaissance de ce qui est approprié ou inapproprié à la vie, bénéfique ou néfaste pour la longévité. Pour l’ayurveda, la santé n’est pas simplement un état de libération des maladies ou symptômes, mais plutôt un état de jouissance continue grâce à l’accomplissement d’un équilibre parfait aux niveaux physique, psychologique et spirituel.

En pratique cette médecine propose des soins ayurvédiques (cliquez ici pou en savoir plus), entre autres traitements,  pour garantir un bon entretien du corps et de la santé, tant en préventif qu’en curatif.

Cette science a été découverte par les grands sages de l’Himalaya grâce à l’observation de la nature et des 5 éléments (Prithvi/Terre, Jala/Eau, Agni/Feu, Vayu/Air et Aakasha/Espace ou Ether) et elle repose sur le concept des 3 humeurs ou doshas (Vata, Pitta et Kapha) chacun étant formé de 2 éléments primaires. 

Aakasha/Espace ou Ether + Vayu/Ai = VATA

Agni/Feu = PITTA

Jala/Eau + Prithvi/Terre = KAPHA


Ustensiles de médecine ayurvédique. On peut trouver des épices comme le curcuma, les clous de girofle et la cardamone, mais aussi des pochons aux plantes séchées et d’autres objets en bois. Les 3 doshas régulent toutes les fonctions de notre corps et la dynamique entre eux change selon notre alimentation, environnement, activité physique, prise de médicaments, entre autres. Selon l’ayurveda, les troubles d’équilibre entre les trois doshas, mais aussi les troubles d’équilibre entre les dhatus (tissus du corps) et les malas (produits d’excrétion du corps) sont à l’origine des symptômes et maladies.

Ainsi, chaque soin ayurvédique proposé dans mon cabinet prend en compte l’étude de votre dosha dominant, vos dhatus et malas, pour mieux adapter le soin et garantir les résultats prétendus.

Au moment de notre naissance, en fonction de ce que nous héritons mais aussi du moment de la conception, entre autres, on présente les 3 doshas en différentes proportions, le plus souvent avec deux doshas prédominants. Le mélange de ces trois doshas va contribuer à la formation de notre prakruti ou constitution, qu’on gardera toute notre vie !

L’objectif de l’Ayurvéda est de vivre en harmonie avec notre prakruti ou constitution de base, tout en appliquant des principes ayurvédiques pour rester en équilibre et ainsi être en bonne santé et heureux. L’Ayurveda va agir sur le sommeil, l’alimentation, l’exercice physique, tout en respectant le rythme individuel de chacun.

« Le but de l’ayurvéda est de maintenir en santé l’être sain, et de guérir les maladies chez l’être malade »

Charaka Samhita

 


Le statut actuel de l’ayurveda

Grains de badiane sur une coupelle noire. La badiane est un ingrédient culinaire très utilisé en Asie, mais peux aussi être utilisé par la médecine ayurvédique. L’ayurveda est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme médecine traditionnelle et couvre tous les aspects de la santé, physique, psychique et spirituel, en considérant l’individu dans sa relation avec son environnement.

Cependant, en France, l’Ayurveda est considéré une « médecine complémentaire », « alternative » ou « douce », sans un cadre juridique précis. L’éducateur de santé en Ayurveda en France propose des soins de bien-être qui permettent d’équilibrer les doshas (Vata, Pitta, Kapha) et la circulation du prana. Il accompagne aussi l’individu dans la connaissance et la prise de conscience du mode de fonctionnement de son corps afin d’atteindre un état d’équilibre intérieur.


Les trois doshas: Vata, Pitta et kapha

Poudre de curcuma sur une coupelle noire. La poudre de curcuma est très utilisée en médecine ayurvédique, grâce à ces propriétés médicinales.Les trois doshas, Vata, Pitta et Kapha, sont formés à partir des 5 éléments primaires de l’univers : Prithvi/Terre, Jala/Eau, Agni/Feu, Vayu/Air et Aakasha/Espace ou Ether.

Ce sont les doshas qui gouvernent les activités physiques, chimiques et psychologiques du corps humain, permettent son fonctionnement et c’est donc grâce à eux que la vie est maintenue. Néanmoins, ces structures sont plutôt physiologiques qu’anatomiques et donc ne peuvent pas être trouvées dans le corps humain de façon matérialisée.

Les trois doshas sont présents dans chaque cellule du corps humain, mais chaque région ou organe du corps est plus connecté avec un dosha spécifique. D’une façon générale on peut dire que la région du corps au-dessous du nombril est la place du vata dosha, que la région entre le cœur et le nombril est la place du pitta dosha et que la région au-dessus du cœur est la place de kapha dosha. A part ça, chaque dosha présente aussi des sites d’action spécifique.


Vata

Nuages blancs sur un magnifique ciel bleu. Cette image représente le dosha Vata en ayurvéda, vu que Vata est constitué de l’air et de l’espace. En sanskrit, bouger, s’enthousiasmer, vata est le dosha dominé surtout par les élements espace (aakasha) et air (vayu), même si les 5 éléments sont présents dans ce dosha.

C’est le vata dosha qui est à l’origine de tous les mouvements du corps et gouverne la grande majorité des fonctions nerveuses. Il est gestionnaire de tous les rythmes et des métabolismes (respiration, élimination, rythme cardiaque, échanges intercellulaires, système nerveux, toucher).

Les qualités de vata sont la joie, l’anxiété, la nervosité, la sécheresse, le légèreté, la fraïcheur, la peur, la douleur, le rugueux, le subtil et le mouvement.


Pitta

Bois qui prend feu : il s’agit d’un feu de cheminé avec des flammes magnifiques. Cette image représente le dosha Pitta en ayurvéda, vu que Pitta est constitué de feu. En sanskrit, chaleur, brûlant, pitta est le dosha où prédomine l’Agni/Feu.

Le pitta dosha représente le système sanguin qui donne la chaleur au corps humain et est aussi responsable de toute activité enzymatique et hormonale du corps. Il s’occupe de la transformation, de la digestion, du métabolisme, de la pigmentation de la peau, entre autres.

Les qualités de pitta sont la colère, la jalousie, la mauvaise humeur, le jugement, la compétitivité, l’intelligence, le courage, la détermination, l’onctueux, le pointu, la chaleur, la légèreté, l’âcre, l’instable et le liquide.


Kapha

Plage avec des cailloux et la mer. Cette image représente le dosha Kapha en ayurvéda, vu que Kapha est constitué d’eau et de terre. En sanskrit, embrasser, garder ensemble. Kapha est le doshaJala/Eau et Prithvi/Terre sont prédominants.

Le kapha dosha est responsable de la nature solide du corps, lubrification et fermeté des articulations, humidité de la peau, vitalité des tissus corporels, pouvoir sexuel, force structurante, patience, stabilité, résistance, cohésion, force immunitaire, entre autres.

Les qualités de kapha sont l’amour, le pardon, la douceur, l’attachement, la générosité, le courage, le calme, l’envie, l’onctueux, le visqueux, le gluant, la stabilité, la fraîcheur, la lourdeur et la lenteur dans l’action.

© 2017 Rita Oosterbeek All Rights Reserved.